Press Release


Le tourisme est crucial pour développer le commerce dans les pays les moins avancés

PR No.: 
PR 17087
13 Juil 17

Le tourisme peut apporter une contribution considérable aux économies des pays les moins avancés, où il représente une part importante des exportations : telle est la conclusion du rapport ‘Tourism for Sustainable Development in Least Developed Countries’ (Le tourisme au service du développement durable dans les pays les moins avancés), présenté à l’occasion de l’Examen de l’Aide pour le commerce à Genève. C’est un rapport de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), du Centre du commerce international et du Cadre intégré renforcé.

Le tourisme représente 7 % du total du commerce international et suscite l’intérêt grandissant des milieux du commerce. Le tourisme fait partie du commerce des services et intervient pour 30 % dans le commerce mondial de services. Le tourisme est particulièrement important pour les pays les moins avancés (PMA), dans lesquels il représente 7 % du total des exportations de biens et de services, et même 10 % dans les PMA non exportateurs de pétrole.   

De ce fait et ainsi que le montre le rapport, le tourisme est reconnu comme un secteur clé pour l’assistance technique liée au commerce dans les PMA. Quarante-cinq des 48 études diagnostiques sur l’intégration du commerce analysées aux fins du rapport situent le tourisme parmi les secteurs clés pour le développement.

Toutefois, malgré tout l’intérêt que présente le tourisme pour les priorités du commerce, il est souvent difficile de destiner à ce secteur de l’assistance technique liée au commerce, sachant que le tourisme et le commerce ont tendance à relever de la compétence de ministères différents. L’efficacité des interventions dans le tourisme repose sur une collaboration solide entre les organismes publics et entre les différents acteurs au niveau régional ou local.

Le rapport a pour finalité d’obtenir des engagements et des investissements accrus et concertés, mais aussi de permettre au tourisme de gagner en importance dans l’assistance technique liée au commerce : il pourra ainsi produire ses effets considérables en termes de création d’emplois et de revenus, là où c’est le plus nécessaire et pour les plus vulnérables, notamment les jeunes et les femmes.

Partenaires actifs du Cadre intégré renforcé, l’OMT et le Centre du commerce international s’emploient à contribuer à ce processus par une coordination et une collaboration renforcées, en unissant leurs forces pour concevoir et mettre à exécution une assistance technique et des stratégies d’exportation adaptées dans le tourisme ainsi que pour mobiliser des ressources.

La parution du rapport coïncide avec l’Année internationale du tourisme durable pour le développement (2017). Dans le contexte du Programme de développement durable à l’horizon 2030 de portée universelle et des objectifs de développement durable, l’Année internationale vise à faire évoluer les politiques, les pratiques des entreprises et le comportement des consommateurs dans le sens d’un secteur du tourisme plus durable contribuant à la totalité des 17 objectifs de développement durable.

L’une des cibles de l’objectif 17 est d’« accroître nettement les exportations des pays en développement, en particulier en vue de doubler la part des pays les moins avancés dans les exportations mondiales d’ici à 2020 » ; le tourisme, en tant que secteur d’exportation de services, peut y contribuer.

Le tourisme et le Cadre intégré renforcé sont cités dans l’objectif 8 consistant à promouvoir une croissance économique partagée et durable et à créer des emplois, pour permettre la transformation structurelle des PMA.

Informations supplémentaires :

Le tourisme au service du développement durable dans les pays les moins avancés

Contacts :

Responsable des médias de l’OMT : Rut Gomez Sobrino

Tél. : (+34) 91 567 81 60 / rgomez@unwto.org

Programme de communications et publications de l’OMT

Tél. : (+34) 91 567 8100 / Télécopie : +34 91 567 8218 / comm@UNWTO.org