Press Release


L’OMT nomme le Premier Ministre du Samoa Ambassadeur spécial de l’Année internationale du tourisme durable pour le développement lors de la Conférence sur les océans

PR No.: 
PR 17078
12 Juin 17

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a nommé le Premier Ministre de l’État indépendant du Samoa, Tuilaepa Sailele Malielegaoi, Ambassadeur spécial de l’Année internationale du tourisme durable (2017). La cérémonie s’est déroulée le 7 juin à New York en marge de la Conférence des Nations Unies sur les océans, au cours de laquelle, entre autres activités, le Premier Ministre a mis en lumière dans son intervention l’intérêt que présente le tourisme pour développer l’économie bleue sur un mode durable. 

« La proclamation de l’année 2017 Année internationale du tourisme durable pour le développement est le résultat de la reconnaissance, par les Nations Unies, du potentiel que possède le secteur du tourisme de contribuer à la lutte contre la pauvreté et contre les changements climatiques, de promouvoir l’égalité des sexes et de favoriser l’entente mutuelle et la paix entre les différentes cultures » a déclaré le Premier Ministre.

« Le tourisme occupe une place vitale dans les moyens de subsistance de nos populations et couvre l’ensemble des trois dimensions du développement durable : sociale, économique et environnementale. Cette activité qui met les gens en contact les uns avec les autres a permis et continue aujourd’hui de faire revivre notre culture, nos coutumes et nos savoir-faire traditionnels. Elle joue un rôle central dans la préservation de notre patrimoine culturel et c’est une force au service de la paix et de la compréhension mutuelle » a-t-il ajouté.

« L’Année internationale est une occasion exceptionnelle de promouvoir l’action collective et d’accroître la contribution du tourisme à un monde meilleur. Nous remercions le Samoa pour son rôle moteur dans l’adoption de la résolution des Nations Unies relative à la proclamation de l’Année internationale et son action exemplaire et continue pour faire valoir le rôle du tourisme dans la réalisation du Programme de développement à l’horizon 2030, particulièrement pour les petits États insulaires en développement (PEID) » a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.

Les Ambassadeurs spéciaux de l’Année internationale sont des dirigeants et des personnalités de premier plan ayant pris l’engagement de promouvoir le rôle et la contribution du tourisme à la réalisation des objectifs de développement durable et du Programme 2030.

Le tourisme est cité dans 3 des objectifs de développement durable – l’objectif 8 « Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous », l’objectif 12 « Consommation et production durables » et l’objectif 14 « Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable » – mais il fait progresser l’ensemble des 17 objectifs de développement durable.

La Conférence sur les océans a été l’occasion de mettre en lumière la contribution effective que le tourisme peut apporter à la réalisation de l’objectif 14. L’OMT était aux côtés de la Banque mondiale et du Département des affaires économiques et sociales de l’ONU pour le lancement et la discussion du rapport « The Potential of the Blue Economy: Increasing Long-term Benefits of the Sustainable Use of Marine Resources for Small Island Developing States and Coastal Least Developed Countries » (Le potentiel de l’économie bleue : accroître les avantages à long terme d’une exploitation durable des ressources marines pour les petits États insulaires en développement et les pays côtiers les moins avancés). 

L’OMT a également coorganisé une manifestation parallèle « European Union tourism committed to Blue Growth » (Union européenne : l’engagement du tourisme envers la croissance bleue), le 8 juin, avec DG MARE et NECstour. Le tourisme côtier et maritime est l’un des secteurs clés de la Stratégie de croissance bleue de l’Union européenne, avec un fort potentiel pour créer des emplois durables et alimenter la croissance. Le tourisme emploie plus de 3,2 millions de personnes et génère un total de 183 milliards d’EUR de valeur ajoutée brute, soit plus d’un tiers de l’économie maritime. Le caractère universel des objectifs de développement durable constitue, pour les régions de l’UE, l’occasion de jouer un rôle de chef de file et de diffuser les meilleures pratiques, dans l’optique d’étendre à d’autres régions du monde leur stratégie de croissance bleue, en l’appliquant à plus grande échelle, en particulier dans leurs territoires insulaires de zones comptant des petits États insulaires en développement.

Note aux rédactions :

Ambassadeurs spéciaux de l’Année internationale du tourisme durable pour le développement :

- Tuilaepa Sailele Malielegaoi, Premier Ministre de l’État indépendant du Samoa

- Juan Manuel Santos, Président de la République de Colombie

- Ellen Johnson Sirleaf, Présidente de la République du Libéria

- Luis Guillermo Solís Rivera, Président de la République du Costa Rica

- Mai bint Mohammed Al-Khalifa, Président de l’Autorité de Bahreïn chargée de la culture et des antiquités

- Siméon II de Bulgarie

- Talal Abu-Ghazaleh, Président de l’Organisation Talal Abu-Ghazaleh

- Huayong Ge, PDG de UnionPay

- Michael Frenzel, Président de l’Association fédérale allemande des professionnels du tourisme

Liens 

Site internet de l’Année internationale du tourisme durable pour le développement

Conférence sur les océans

Rapport sur l’économie bleue