Press Release


Le Forum ministériel de l’OMT et ATM s’intéresse au tourisme intra-arabe

Emplacements

Madrid
Espagne
Madrid
Espagne
PR No.: 
15033
11 Mai 15

La facilitation de l’obtention des visas, le ciel ouvert, la nécessité de s’adapter aux besoins du marché et le rôle des événements dans la promotion du tourisme intra-régional dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord ont été au cœur du débat de l’édition 2015 du Forum ministériel de l’OMT et ATM sur le tourisme intra-arabe : défis à relever et chances à saisir [Dubaï (Émirats arabes unis), le 5 mai 2015].

Initiative conjointe de l’OMT et ATM, le Forum ministériel se tenait sous le patronage de S.A. le Cheikh Nahyan Bin Moubarak Al Nahyan, Ministre de la culture, de la jeunesse et du développement social et Président du Conseil national du tourisme et des antiquités des Émirats arabes unis.

« Nous pouvons tous tirer avantage d’avoir une stratégie commune, une stratégie arabe pour le tourisme, et les Émirats arabes unis sont résolus à appuyer une telle stratégie » a déclaré le Cheikh Nahyan Bin Moubarak Al Nahyan en ouvrant le Forum.

« Le tourisme international à destination du Moyen-Orient a enregistré une hausse de 5 % en 2014 après trois années consécutives de baisse. Ce sont des résultats très encourageants, qui montrent que le tourisme dans la région poursuit sur sa lancée malgré les nombreux défis auxquels il est confronté » a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai. 

Le marché arabe peut jouer un rôle particulier dans l’expansion du tourisme au Moyen-Orient, car il se caractérise par des dépenses plus élevées, des séjours plus longs et une résilience plus importante en temps de crise du fait d’une meilleure connaissance des réalités de la région. Malgré l’image contrastée que présente la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord du point de vue du tourisme, sachant que les destinations du Conseil de coopération du Golfe (CCG), de l’Afrique du Nord et du Levant en sont à des stades différents de développement du tourisme, les participants étaient d’accord pour dire qu’il y avait des possibilités importantes à saisir de renforcer la coopération régionale.

Parmi les domaines à exploiter, les participants ont notamment repéré l’assouplissement des formalités de visa et un passage plus facile des frontières terrestres grâce à une utilisation plus performante des technologies, l’essor des marchés représentés par les jeunes et les croisiéristes, et la mise en place d’itinéraires thématiques. En outre, les participants ont souligné combien il était important de cibler davantage le marché interne et la possibilité de tirer parti des méga-événements à venir, en l’occurrence des manifestations sportives, pour changer l’image de la région à l’international et mettre en place de nouvelles mesures, par exemple de simplification des formalités de visa.

Parallèlement à ces possibilités, les participants ont souligné qu’il restait des défis à relever, notamment l’insuffisance de ponts aériens et de politiques de ciel ouvert faisant qu’il coûtait encore relativement cher de voyager en avion dans la région, la gestion des talents et la nécessité de promouvoir la mobilité professionnelle, de même que l’importance de mieux connaître le marché du tourisme arabe pour ajuster le développement des produits en conséquence.

Les participants se sont également accordés sur le fait qu’il y avait beaucoup de perspectives au-delà du tourisme intra-arabe et sont convenus de travailler ensemble comme espace multi-destinations pour attirer des touristes en provenance d’autres régions du monde.

À l’échelle de la planète, 80 % environ du 1,1 milliard de touristes internationaux dans le monde voyagent à l’intérieur de leur propre région. En revanche, seules 42 % des arrivées de touristes internationaux au Moyen-Orient sont en provenance d’autres pays de la région, en dépit de la croissance spectaculaire du tourisme international au Moyen-Orient ces vingt dernières années et de l’augmentation du tourisme émetteur au départ de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord vers d’autres régions du monde.

Au nombre des intervenants du Forum ministériel, dont la modératrice était Becky Anderson, de CNN International, figuraient S.E. M. Zayed R. Alzayani, Ministre de l’industrie et du commerce du Royaume de Bahreïn ; S.E. M. Nayef H. Al-Fayez, Ministre du tourisme et des antiquités du Royaume hachémite de Jordanie ; S.E. M. Michel Pharaon, Ministre du tourisme de la République libanaise ; Mme Nada Roudies, Secrétaire générale du Ministère du tourisme du Royaume du Maroc ; S.E. Mme Maitha Al Mahrouqi, Sous-Secrétaire au tourisme du Sultanat d’Oman ; S.E. M. Issa Mohammed Al Mohannadi, Président de l’Autorité du tourisme de l’État du Qatar ; M. Abdellatif Hmam, Directeur général de l’Office national du tourisme tunisien ; S.E. M. Mohammed K. Al Muhairi, Directeur général du Conseil national du tourisme et des antiquités des Émirats arabes unis ; M. Helal S. K. Al Marri, Directeur général du Département du marketing du tourisme et du commerce du Gouvernement de Dubaï (Émirats arabes unis) et S.E. M. Mohamed Ali Al Noman, Président de l’Autorité de développement du commerce et du tourisme de Sharjah (Émirats arabes unis) ; M. Antoine Medawar, Vice-Président pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord chez Amadeus ; M. Amine Moukarzel, Président de Golden Tulip Hotels, Suites & Resorts pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord ; M. Hussein Dabbas, Vice-Président régional pour l’Afrique et le Moyen-Orient de l’Association du transport aérien international (IATA) ; M. Gerald Lawless, Président-directeur général de Jumeirah Group et David Scowsill, Président-directeur général du Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC).


Liens utiles :

Forum ministériel de l’OMT et ATM sur le tourisme intra-arabe : défis à relever et chances à saisir 
L’OMT au salon ATM 2015 
Programme régional de l’OMT pour le Moyen-Orient

Contacts :

Programme de communications et publications de l’OMT
Tél. : (+34) 91 567 8100 / Télécopie : +34 91 567 8218