Press Release


Le développement communautaire au cœur de la Journée mondiale du tourisme 2014

Emplacements

Guadalajara
Mexique
Madrid
Espagne
Guadalajara
Mexique
Madrid
Espagne
Guadalajara
Mexique
Madrid
Espagne
PR No.: 
PR14061
29 Sep 14

Cette année, les célébrations de la Journée mondiale du tourisme ont placé sur le devant de la scène la contribution du tourisme à l’autonomisation des communautés, l’un des piliers du développement durable. Le Président du Mexique, Enrique Peña Nieto, a inauguré les manifestations officielles de la Journée mondiale du tourisme à Guadalajara (Mexique), le 27 septembre.

La Journée mondiale du tourisme (JMT) a été fêtée cette année sur le thème « Tourisme et développement communautaire » pour rappeler que la dimension communautaire est l’un des grands axes du développement durable. Organisées par l’OMT et le Gouvernement du Mexique, les célébrations officielles de la JMT ont eu lieu à Guadalajara (Jalisco) en présence du Président Peña Nieto, de plusieurs ministres du tourisme et de représentants du secteur privé du monde entier.

Avec plus de 8% du PIB mexicain et 7% de la main-d’œuvre nationale, « ce secteur à forte croissance attire les investisseurs et favorise le développement local et régional tout en offrant des opportunités de croissance qui s’adressent notamment aux femmes et aux jeunes » a affirmé le Président Peña Nieto devant les participants à la JMT. « Le tourisme est un outil social précieux qui permet de réduire les inégalités et d’aider nos communautés à avancer. Pour le gouvernement, qui est conscient du potentiel de cette activité, le tourisme est un secteur de la plus haute importance » a-t-il ajouté.

Dans son message pour la JMT, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a affirmé : « La célébration de la Journée mondiale du tourisme de cette année est placée sous le signe de l’aptitude du tourisme à donner aux populations la possibilité d’avoir une autonomie totale. Faire participer les populations locales au développement du tourisme renforce leurs communautés et les rend plus résilientes. Le tourisme aide les populations à se doter de compétences diverses. En tant que secteur de services qui influe sur de nombreux domaines tels que l’agriculture, le bâtiment ou l’artisanat, le tourisme crée des millions d’emplois et de débouchés. Le pouvoir qu’il a d’extirper des personnes de la pauvreté, de favoriser la démarginalisation des femmes et d’aider à protéger l’environnement en a fait un précieux instrument de changement dans les communautés situées aux quatre coins du globe ».

Le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, a quant à lui assuré : « Il ne peut y avoir de développement touristique réel si celui-ci détériore les valeurs et la culture des communautés d’accueil, ou si les avantages socioéconomiques qu’il génère ne profitent pas aux communautés. J’invite tous les acteurs du tourisme et les communautés hôtes à se réunir et à faire de cette journée le symbole des efforts que nous déployons ensemble pour faire du tourisme un véritable pilier du développement communautaire et du développement communautaire le socle d’un avenir plus durable ».

Entre autres activités, la JMT a réuni les ministres du tourisme de neuf pays et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) au sein d’un groupe de réflexion de haut niveau.

La Ministre du tourisme du Mexique, Claudia Ruiz Massieu Salinas, qui a inauguré la rencontre, a relevé la façon dont les politiques de son pays soutiennent la croissance socioéconomique des communautés locales. « Parler de tourisme revient à parler d’individus dont nous devons garantir l’inclusion dans la société. Les gouvernements passent mais les communautés restent. En termes de durabilité, il est impératif qu’elles participent au processus de décision » a-t-elle affirmé.

Le groupe de réflexion, modéré par Gabriela Frías de CNN International, un partenaire médiatique de l’OMT, s’est interrogé sur les politiques à mener pour encourager la participation des communautés, les rendre plus autonomes et les faire bénéficier des avantages du tourisme, sur le rôle du secteur privé, sur la contribution globale au développement durable de politiques touristiques plus performantes qui doivent inclure les communautés dans les processus de prise de décisions.

Voici certains des points forts abordés :

·       Grâce au tourisme, les communautés peuvent se développer sans perdre leur identité, et les revenus et opportunités que ce secteur amène contribuent au développement local, y inclus dans les zones rurales, freinant de ce fait l’exode vers les villes.

·       Il est essentiel que ces structures sociales complexes que sont les communautés participent et qu’elles deviennent l’un des maillons de la chaîne de l’offre touristique, transformant le tourisme en un outil solide à leur service, tant dans les contrées rurales éloignées que dans les villes.

·       La participation accroît les capacités de gouvernance locale. Elle permet aussi de libérer des actifs touristiques réels et potentiels comme des ressources naturelles ou des atouts du patrimoine culturel matériel et immatériel. Elle contribue également à protéger ces actifs et à susciter la fierté vis-à-vis de la communauté et la cohésion sociale.

·       Lorsqu’elles sont traitées comme des partenaires sur un même pied d’égalité, les communautés peuvent contribuer à mieux canaliser les efforts du secteur privé vers la création d’entreprises touristiques et les investissements nécessaires en infrastructures qui oeuvreront  aussi en faveur du développement du tourisme.

·       Les politiques touristiques publiques ne peuvent pas s’en tenir à une approche unique mais elles doivent promouvoir le développement communautaire comme pilier du développement général et inviter tous les acteurs du tourisme, y inclus le secteur privé et les propres touristes, à partager cette philosophie.
 

Note aux éditions :

Participants au groupe de réflexion de haut niveau : Claudia Ruiz Massieu Salinas (Ministre du tourisme, Mexique), Eglantina Gjermeni (Ministre du développement urbain et du tourisme, Albanie), Otmar E. Oduber (Ministre du tourisme, des transports et du travail, Aruba), Sandra Howard (Vice-ministre du tourisme, Colombie), Emilio Silvestri (Directeur de l’Institut du tourisme du Honduras, Honduras), Dato’ Seri Mohamed Nazri Abdul Aziz (Ministre du tourisme et de la culture, Malaisie), Mayra Salinas (Ministre du tourisme et Présidente exécutive de l’Institut nicaraguayen du tourisme, Nicaragua), Marcela Bacigalupo (Secrétaire exécutive de SENATUR, Paraguay), Magali Silva Velarde-Álvarez (Ministre du commerce extérieur et du tourisme, Pérou) et Sergio Arzeni (Directeur, Centre pour l’entrepreneuriat, les PME et le développement local, OCDE).

 

À propos de la Journée mondiale du tourisme

La Journée mondiale du tourisme (JMT) se tient tous les ans le 27 septembre.

Elle a pour but d’attirer l’attention de la communauté internationale sur l’importance du tourisme et sur sa valeur sociale, culturelle, politique et économique. Elle s’attache à traiter les défis mondiaux soulignés dans les Objectifs pour le développement durable (ODD) des Nations Unies et à mettre en lumière la contribution du secteur du tourisme à la réalisation de ces objectifs.

Partagez vos célébrations avec nous sur notre site web et illustrez les relations entre tourisme et développement communautaire en nous envoyant une photo que nous pourrions publier sur notre album de Facebook !

Pour de plus amples informations, suivez l’OMT sur Facebook et Twitter.

 

Liens utiles :

Journée mondiale du tourisme 2014

Programme avec la liste complète des participants

Discours de S.E. Enrique Peña Nieto (en espagnol)

Discours du Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai (en anglais)

Discours de Carlos Vogeler, Directeur – Secrétaire exécutif des Relations avec les membres et Directeur régional pour les Amériques, OMT (en espagnol)

Discours de S.E. Claudia Ruiz Massieu Salinas (en espagnol)

 

Contacts :

Responsable principal médias de l’OMT : Marcelo Risi

Tél. : (+34) 91 567 81 60

 

Programme de communications et publications de l’OMT

Tél. : (+34) 91 567 8100 / Télécopie : +34 91 567 8218