Press Release


Des experts et des dirigeants politiques demandent de faire du tourisme un instrument clé du développement durable des îles

Emplacements

Madrid
Espagne
La Réunion
France
PR No.: 
13059
17 Sep 13

Plus de 150 participants de 30 pays ont assisté, à Saint-Denis de La Réunion, à une conférence sur le développement durable du tourisme des îles organisée par l’OMT et le gouvernement français. Ils ont demandé de placer le tourisme au cœur du débat sur le développement durable des îles. (Île de la Réunion (France), 11 au 13 septembre 2013).

La Conférence, reconnaissant l’importance du tourisme pour l’économie et le développement durable de nombreux petits états insulaires en développement (PEID) et d’autres îles, ainsi que les opportunités et les défis spécifiques du tourisme durable pour les îles, a demandé aux institutions onusiennes et à d’autres agences internationales, aux gouvernements des PEID, aux autorités nationales et locales d’autres territoires insulaires et à l’industrie touristique d’inscrire le tourisme dans les priorités des programmes de développement des îles.

La conférence de l’OMT et du gouvernement français sur le développement durable du tourisme a mis en relief les aspects clés suivants :

  • Le tourisme, moteur clé du développement durable des îles. Pour de nombreuses îles, le tourisme constitue l’activité économique spécifique la plus importante, d’autant plus que ses perspectives de croissance ne font pas de doute. Par conséquent, cette industrie doit figurer en bonne position dans les agendas du développement durable des îles et se voir attribuée une priorité élevée dans les programmes de soutien des PEID et d’autres territoires insulaires.
  • Le patrimoine naturel et culturel, actif essentiel du tourisme insulaire. Le tourisme est bien placé pour éveiller les consciences et gagner un soutien indispensable à la conservation de la biodiversité unique et du riche patrimoine culturel des îles, dont il dépend. Le développement touristique doit être soigneusement planifié et géré pour que ses retombées soient bénéfiques pour les ressources, les environnements et les communautés insulaires et pour relever les défis du changement climatique.
  • Les partenariats, fondamentaux pour progresser ensemble. Les archipels verront leurs efforts mieux récompensés s’ils travaillent de concert à la promotion du tourisme durable. L’initiative des Îles Vanille, qui englobe sept territoires insulaires de l’Océan Indien (les Comores, La Réunion, Madagascar, les Maldives, Mayotte, Maurice et les Seychelles), a été citée comme exemple d’une approche fondée sur le partenariat.
  • La connectivité des îles, indispensable au succès du tourisme. Les destinations insulaires dépendent du transport aérien pour accueillir les marchés émetteurs. Il convient donc de coordonner les politiques du tourisme et du transport pour développer la connectivité au mieux et assurer des retombées économiques aux communautés insulaires.

L’OMT transmettra au Secrétariat des Nations Unies les 14 recommandations détaillées issues de la Conférence comme contribution de l’industrie touristique au débat sur le développement durable des îles, en vue de la Troisième conférence internationale sur les PEID prévue en septembre 2014 à Samoa.

 

Liens utiles :

Conférence sur le développement durable du tourisme des îles

Conclusions de la Conférence sur le développement durable du tourisme des îles

Rapport de l’OMT ‘Défis et opportunités du tourisme dans les petits États insulaires en développement’ (en anglais)

Troisième conférence internationale sur les petits États insulaires en développement - 2014

 

Contacts:

Administrateur général chargé des médias : Marcelo Risi

Tél. : (+34) 91 567 81 60

 

Programme de communications de l’OMT

Tél. : +34 91-567-8100

Télécopie : +34 91-567-8218