Press Release


Assemblée générale des Nations Unies : l’écotourisme joue un rôle essentiel dans l’élimination de la pauvreté et la protection de l’environnement

Emplacements

New York
États-Unis
40° 42' 51.6708" N, 74° 0' 21.5028" W
Madrid
Espagne
40° 25' 0.39" N, 3° 42' 13.644" W
PR No.: 
PR13001
03 Jan 13

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution appelée à faire date dans laquelle elle reconnaît la place centrale de l’écotourisme dans la lutte contre la pauvreté, la protection de l’environnement et la promotion du développement durable (le 21 décembre 2012).

L’adoption à l’unanimité par l’Assemblée générale des Nations Unies d’une résolution soulignant le rôle de l’écotourisme au service de la lutte contre la pauvreté et de la protection de l’environnement constitue une reconnaissance importante du tourisme en tant qu’outil de promotion du développement durable.

La résolution intitulée « Promotion de l’écotourisme aux fins de l’élimination de la pauvreté et de la protection de l’environnement » encourage les États Membres de l’ONU à adopter des politiques en faveur de l’écotourisme en soulignant son « incidence positive sur la création de revenus et d’emplois et sur l’éducation et donc sur la lutte contre la pauvreté et la faim ». Il y est constaté en outre que « l’écotourisme ouvre de vastes perspectives en termes de préservation, de protection et d’utilisation durable de la biodiversité et des aires naturelles en encourageant les populations locales et autochtones des pays d’accueil tout comme les touristes à préserver et respecter le patrimoine naturel et culturel ».

La résolution, présentée par le Maroc et parrainée par un nombre record de 105 délégations, s’appuie sur les recommandations d’un rapport établi par l’OMT sur la base des réactions recueillies auprès de 48 États Membres. Fait inhabituel et remarquable, l’Assemblée générale des Nations Unies s’est félicitée de ce rapport.

« L’OMT se réjouit de l’adoption de cette résolution sur l’importance de l’écotourisme » a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai. « La résolution a bénéficié d’un formidable soutien de toutes les régions du monde couvrant toute la gamme des différents niveaux de développement, ce qui montre bien que le tourisme durable a un rôle vital à jouer pour assurer à tout un chacun un avenir plus équitable et durable. »

Suivant les recommandations énoncées dans le rapport de l’OMT, la résolution insiste sur la nécessité de mettre en place des plans nationaux de tourisme tenant compte de la demande du marché et des avantages concurrentiels existant localement. Par ailleurs, les États Membres sont encouragés à promouvoir l’investissement en faveur de l’écotourisme, conformément à leur législation nationale, notamment en créant des petites et moyennes entreprises, en favorisant la formation de coopératives ainsi qu’en facilitant l’accès au financement par des services financiers ouverts à tous, y compris grâce à des initiatives de microcrédit à l’intention des populations pauvres, locales et autochtones dans les régions présentant un potentiel écotouristique et en milieu rural.

La résolution, qui prend appui sur une résolution des Nations Unies de 2010 sur le même sujet, reflète les éléments nouveaux survenus depuis, à savoir l’inclusion du tourisme pour la première fois dans le document final de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20) et les résultats de la 11e réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la biodiversité. Avec cette résolution, l’écotourisme reste clairement à l’ordre du jour des Nations Unies, l’OMT étant chargée de présenter un rapport de suivi à la soixante-neuvième session de l’Assemblée générale des Nations Unies en 2014.

 

Liens utiles :

Communiqué de presse : Le tourisme peut contribuer aux trois piliers de la durabilité

Communiqué de presse : L’Assemblée générale des Nations Unies reconnaît le rôle du tourisme pour favoriser le développement durable et éliminer la pauvreté

 

Contacts :

Responsable médias pour l’OMT : Marcelo Risi

Tél. : (+34) 91 567 81 60

 

Programme de communications de l’OMT

Tél. : +34 91-567-8100

Télécopie : +34 91-567-8218