Press Release


Le tourisme durable, essentiel pour l’avenir des parcs africains

Emplacements

Arusha
Tanzanie
Madrid
Espagne
40° 25' 0.0876" N, 3° 42' 1.242" W
Arusha
Tanzanie
Madrid
Espagne
40° 25' 0.0876" N, 3° 42' 1.242" W
PR No.: 
PR12061
19 Oct 12

Outre sa capacité de créer des emplois et des revenus pour les communautés locales, le tourisme est l’un des instruments les plus efficaces pour préserver les parcs nationaux et les sites protégés d’Afrique. Voici l’une des principales conclusions de la Première conférence panafricaine sur le tourisme durable dans les parcs nationaux africains qu’ont organisée l’OMT et le gouvernement tanzanien à Arusha (Tanzanie), du 15 au 18 octobre 2012.

« La nature est l’un des actifs majeurs de l’Afrique » a affirmé le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, lors de l’inauguration de la Conférence. « Sur les 50 millions de touristes internationaux qui se rendent tous les ans en Afrique, nombreux sont ceux qui sont attirés par la faune et les sites naturels incomparables de ce continent. Ils dépensent au profit de l’économie locale, soutiennent l’emploi et encouragent la conservation, faisant du tourisme un moteur puissant de développement durable ». 

L’importance du développement durable du tourisme pour les parcs nationaux et les populations qui habitent dans ou près de ceux-ci a été mise en exergue dans la Déclaration d’Arusha, adoptée par les ministres du Tourisme, les représentants du secteur privé et les fonctionnaires responsables de la conservation qui ont assisté à la Conférence. 

Les signataires de la Déclaration ont mis l’accent sur l’importance de la bonne gouvernance dans la gestion du ‘tourisme de parcs’ et demandé aux acteurs concernés, notamment les pouvoirs publics et le secteur privé, d’œuvrer de concert. La Déclaration souligne également « le besoin d’impliquer directement les communautés locales dans la gestion des parcs et des zones protégées pour qu’elles profitent des retombées de la génération d’emplois et de revenus ».

Les signataires ont convenu qu’il fallait accorder la priorité aux échanges de connaissances entre pays africains pour que ceux ayant moins d’expérience en ‘tourisme de parcs’ puissent tirer profit des bonnes pratiques mises en oeuvre partout ailleurs en Afrique.   

 

Liens utiles :

Première Conférence panafricaine sur le tourisme durable dans les parcs nationaux africains

Déclaration d’Arusha sur le tourisme durable dans les parcs nationaux africains (en anglais)

 

Contacts:

Administrateur général chargé des médias : Marcelo Risi

Tél. : +34 91 567 81 60

 

Programme de communications de l’OMT

Tél. : +34 91-567-8100

Télécopie : +34 91-567-8218