Press Release


L’OMT et le WTTC invitent le G20 à exploiter le potentiel du tourisme en matière de création d’emplois

Emplacements

Madrid
Espagne
40° 25' 0.0876" N, 3° 42' 1.242" W
London
Royaume-Uni
51° 30' 26.406" N, 0° 7' 39.6588" W
PR No.: 
PR12036
16 Juin 12

L’OMT et le WTTC lancent un appel aux dirigeants mondiaux du G20 qui se réuniront la semaine prochaine à Los Cabos (Mexique) pour qu’ils considèrent le voyage et le tourisme comme un moteur de la croissance économique et un moyen de stimuler l’économie mondiale. Accroître la demande de voyage et de tourisme grâce à un assouplissement des formalités de visas peut être déterminant pour favoriser la création d’emplois, qui est une priorité compte tenu des forts taux de chômage que l’on enregistre actuellement.

D’après les travaux de recherche réalisés par les deux organisations et présentés à la réunion ministérielle du T20 à Mérida le mois dernier, les économies du G20 pourraient recevoir 122 millions de touristes internationaux supplémentaires, obtenir un surcroît de recettes d’exportation à hauteur de 206 milliards de dollars des États-Unis et créer plus de cinq millions de nouveaux emplois d’ici 2015 si elles amélioraient les procédures d’octroi de visas et les formalités d’entrée.

Les résultats préliminaires montrent que sur les 656 millions de touristes internationaux ayant visité des pays du G20 en 2011, on estime à 110 millions ceux qui ont eu besoin d’un visa tandis que des millions d’autres ont été découragés de voyager à cause de la difficulté, du coût et des délais liés à l’obtention d’un visa.

Faciliter la délivrance des visas pour ces touristes, dont beaucoup viennent de marchés émetteurs ayant la plus forte croissance au monde tels que les pays BRIC, pourrait donner un coup de fouet à la demande, aux dépenses et finalement créer des millions de nouveaux emplois dans les économies du G20.

Le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, et le Président du WTTC, David Scowsill, ont déclaré d’un commun accord ce qui suit :

« Le secteur du voyage et du tourisme a le potentiel de créer des millions de nouveaux emplois dans les pays du G20 et d’y générer des milliards de dollars de PIB. Nous lançons un appel aux dirigeants mondiaux pour qu’ils prennent les mesures nécessaires afin que ce potentiel se matérialise en éliminant les restrictions inutiles imposées à l’octroi de visas. Nous félicitons le Gouvernement mexicain d’autoriser l’entrée au Mexique des détenteurs de visas pour les États-Unis et le Gouvernement de M. Obama de s’être engagé à améliorer le traitement des demandes de visa émanant de pays émergents. Les mesures telles que celles-ci qui vont dans le sens d’un assouplissement des formalités de visas peuvent avoir d’importantes retombées économiques. S’ils facilitent l’obtention des visas, les pays du G20 devraient y gagner cinq millions d’emplois en cette période de chômage généralisé dans le monde entier. Ces emplois viendraient s’ajouter aux centaines de millions d’emplois déjà soutenus tous les jours, directement ou indirectement, par le secteur.

À l’heure de la mondialisation, les États ont la possibilité de promouvoir le voyage et le tourisme en tant qu’activité économique tout en préservant leur sécurité nationale. Nous les invitons à envisager de mettre à profit les nouvelles technologies, notamment les dispositifs électroniques de traitement et de délivrance des visas, selon les modalités appropriées au régime de chacun des États en matière de visas, de façon à rendre les voyages plus accessibles, plus commodes et plus efficaces. »

 

Liens utiles :

Déclaration finale du T20

 

Contacts :

Responsable médias : Marcelo Risi

Tél. : (+34) 91 567 81 60

 

Relations médias  pour le WTTC : Anja Eckervogt

Tél. : (+44) 20 7481 6484

www.WTTC.org