Press Release


Faciliter l’obtention des visas peut créer cinq millions d’emplois supplémentaires dans les économies du G20

Emplacements

Merida
Mexique
20° 58' 12" N, 89° 37' 12" W
Merida
Mexique
20° 58' 12" N, 89° 37' 12" W
PR No.: 
PR12031
17 Mai 12

Faciliter l’obtention des visas est un point essentiel pour stimuler la croissance économique et la création d’emplois par le tourisme. Le G20 peut avoir un rôle particulièrement important à jouer à cet égard. Les économies du G20 pourraient voir le nombre de leurs touristes internationaux augmenter de 122 millions, générer 206 milliards de dollars des É-U d’exportations dans le domaine du tourisme et créer plus de cinq millions d’emplois supplémentaires d’ici 2015 en simplifiant les formalités d’obtention des visas. C’est ce qui découle de l’étude préliminaire de l’OMT et du Conseil mondial des voyages et du tourisme (WTTC) présentée à l’occasion de la réunion des 20 ministres du tourisme (Merida, Mexique, 16 mai 2012). 

Les résultats préliminaires montrent que sur les 656 millions de touristes internationaux qui ont visité les pays du G20 en 2011, 110 millions avaient eu besoin d’un visa tandis que des millions d’autres ont renoncé à leur voyage pour des raisons de coûts, d’attente et de difficultés à obtenir un visa. 

Simplifier les formalités d’obtention des visas pour ces touristes dont nombre d’entre eux appartiennent à des marchés sources en expansion rapide, pourrait créer, d’ici 2015, plus de cinq millions d’emplois supplémentaires dans les économies du G20 et générer 206 milliards de dollars supplémentaires de recettes.

Malgré les grandes avancées de ces dernières décennies pour faciliter les voyages touristiques, il reste encore d’importants domaines d’opportunités, notamment compte tenu des possibilités d’optimiser l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour améliorer les procédures d’obtention de visa. Il faut également améliorer la diffusion de l’information, simplifier les formalités actuelles d’obtention de visa, différencier les modalités de traitement pour faciliter les voyages touristiques, mettre en place des programmes de visas électroniques et établir des accords régionaux visant à simplifier les formalités. 

La mise en œuvre d’une ou de plusieurs de ces mesures peut largement profiter aux économies du G20 en termes de nombre de visiteurs, de devises et d’emplois. Faisant particulièrement référence à la situation dramatique du chômage, le Secrétaire général de l’OMT, M. Taleb Rifai, invite les gouvernements du G20 à simplifier les formalités d’obtention des visas pour soutenir la création d’emplois. « De petites mesures pour faciliter l’obtention des visas peuvent créer des ressources économiques importantes. En simplifiant les formalités, les pays du G20 sont en mesure de gagner cinq millions d’emplois d’un coup sur le chômage qui règne dans le monde. Ils vont s’ajouter aux centaines de millions d’emplois directs et indirects déjà soutenus au quotidien par le secteur. »

David Scowsill, Président directeur général de WTTC, a déclaré : « Encourager la liberté de voyager est une mesure simple que les gouvernements du monde entier peuvent prendre pour augmenter le nombre de voyageurs et créer des millions de nouveaux emplois et des milliards de dollars de PIB – sans compromettre la sécurité nationale. Pour la première fois, ce rapport établit clairement la portée des possibilités – il ne peut être ignoré. »

 

Contacts:

Administrateur général chargé des médias : Marcelo Risi

Tél: (+34) 91 567 81 60

 

Directrice de la communication du WTTC : Anja Eckervogt

Tél: (+44) 20 7481 6484

www.WTTC.org