Press Release


Les dirigeants du secteur touristique au Moyen-Orient réaffirment leur confiance dans le tourisme

Emplacement

Dubai
Émirats arabes unis
25° 15' 51.9984" N, 55° 18' 42.0012" E
PR No.: 
PR12026
30 Avr 12

Les Ministres du tourisme et des entreprises touristiques de renom du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ont exprimé de nouveau leur confiance dans la croissance du tourisme dans la région à l’occasion du premier forum OMT/Arabian Travel Market pour le secteur (Dubaï, 30 avril 2012).

 

Sur le thème « L’avenir du tourisme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord : assurer une croissance durable dans une période difficile », le forum a permis d’évoquer les perspectives à court et à long terme du tourisme dans la région. On y a souligné l’apparition de signes encourageants dans les destinations touchées par les changements politiques l’an dernier ainsi que les plans vigoureux d’expansion de l’infrastructure touristique en cours de réalisation dans les pays du Golfe.

Les participants au forum ont réaffirmé qu’ils envisageaient avec confiance l’essor du tourisme dans la région. Le secteur y est devenu une clé de voûte des économies locales et de l’emploi ainsi qu’une pièce maîtresse des politiques nationales de développement.

Le forum, modéré par John Andrews, membre de la rédaction de The Economist et l’un de ses correspondants à l’étranger les plus chevronnés, a bénéficié de la participation de S.A.R. le Prince Sultan ben Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, Président de la Commission saoudienne pour le tourisme et les antiquités et de son Conseil d’administration, Mounir Fakhry Abdel Nour, Ministre égyptien du tourisme, Ahmed Abdulla Al-Nuaimi, Président de l’Autorité touristique du Qatar, Mohammed Rashed, Président-directeur général, secteur hôtels et tourisme au sein du Groupe Al Kharafi, Gerald Lawless, Président exécutif du Groupe Jumeirah et Frédéric Bardin, Vice-président principal d’Emirates Holidays.

Le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, a déclaré qu’« en dépit des défis récurrents qui l’ont jalonnée, l’histoire du tourisme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord est celle d’une réussite. Le secteur est devenu une locomotive économique pour la région : il génère 60 milliards de dollars des États-Unis au titre des recettes d’exportation et crée des millions d’emplois. Ces résultats remarquables sont le fruit des politiques publiques, vigoureuses et déterminées, qui ont été menées dans le domaine du tourisme afin de diversifier les économies nationales et de créer les emplois qui faisaient tant défaut, en particulier pour les jeunes, ainsi que des investissements importants réalisés par le secteur privé. Ces paramètres demeurent inchangés. »

 

Le Directeur général de Reed Travel Exhibitions, Richard Mortimore, a indiqué quant à lui que « le lancement de ce forum de haut niveau arrive à point nommé. C’est un signe de l’importance que revêt le tourisme pour la région qu’un groupe aussi éminent de ministres et de dirigeants du secteur partage une plateforme à l’Arabian Travel Market, le salon professionnel du voyage le plus coté de la région. Ce forum a toutes les chances de connaître un aussi grand succès et d’être aussi influent que l’a été le désormais bien établi sommet ministériel OMT/WTM organisé ces cinq dernières années au World Travel Market, autre événement de Reed Travel Exhibitions. »

Un thème central du sommet a été la nécessité, pour les principaux acteurs de la région, de travailler ensemble pour conquérir une plus grande part du marché mondial. Ainsi le Sous-secrétaire omanais au tourisme, Maitha Al Mahrouqi, s’est-il exprimé en ces termes : « Je ne nous [Oman] vois pas entrer en concurrence avec les Émirats arabes unis, nous sommes complémentaires. »

« Il nous faut travailler avec d’autres secteurs pour que l’expérience touristique dans sa globalité soit plaisante » a ajouté le Ministre égyptien du tourisme, Mounir Fakhry Abdel Nour.

S’il existe des exemples de facilitation des visas dans la région – Oman a un accord avec le Qatar concernant la délivrance conjointe de visas de tourisme – le groupe a aussi insisté sur la nécessité d’une ouverture du système de visas au sein de la région. « La mise en place d’une plateforme commune pour l’émission de visas électroniques renforcerait la sécurité, et non l’inverse, et faciliterait la fluidité des voyages dans le monde » a affirmé Gerald Lawless, Directeur exécutif du Groupe Jumeirah.

Le forum du secteur OMT/Arabian Travel Market a réuni des ministres et des dirigeants du secteur du voyage en provenance de la région afin d’étudier comment accroître la demande et favoriser l’emploi dans une conjoncture économique et politique difficile. Les arrivées de touristes internationaux dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord sont passées de 34 millions en 2000 à 79 millions en 2010, ce qui en a fait l’une des destinations touristiques ayant la croissance la plus rapide au monde. En 2011, la région a perdu quelque sept millions de touristes, malgré les bons résultats de certaines destinations.

En 2010, les arrivées de touristes internationaux au Moyen-Orient et en Afrique du Nord s’élevaient à 79 millions (60 millions au Moyen-Orient et 19 millions en Afrique du Nord). Toujours en 2010, les recettes du tourisme international atteignaient 60 milliards de dollars des États-Unis (50 milliards de dollars au Moyen-Orient et 10 milliards de dollars en Afrique du Nord). En 2011, en raison de l’actualité politique, les arrivées de touristes internationaux au Moyen-Orient sont tombées à 55 millions d’arrivées, en baisse de 8%, et à 17 millions en Afrique du Nord, en repli de 10%.

 

Liens utiles :

"L’avenir du tourisme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord : assurer une croissance durable dans une période difficile"

 

Contacts :

Responsable médias : Marcelo Risi

Tél. : (+34) 91 567 81 60

 

Programme de communications de l’OMT

Tél. : +34 91-567-8100

Télécopie : +34 91-567-8218