Communiqué de presse


Le tourisme international affiche une croissance solide au premier semestre 2011

PR No.: 
PR11071
Madrid
07 Sep 11

Le tourisme international a crû de près de 5 % au cours du premier semestre 2011, totalisant un nouveau record de 440 millions d’arrivées. Les résultats confirment qu’en dépit de nombreuses difficultés, le tourisme international continue de confirmer son retour à la croissance initié en 2010.

Les économies avancées connaissent une croissance plus rapide que prévu

Les arrivées de touristes internationaux sont estimées avoir augmenté de 4,5 % au cours du premier semestre 2011, consolidant les 6,6 % enregistrés en 2010. Entre janvier et juin 2011, le nombre total d’arrivées a atteint 440 millions, soit 19 millions de plus qu’au cours de la même période en 2010.

La croissance dans les économies avancées (+ 4,3 %) est restée forte et rattrape l’écart avec les économies émergentes (+ 4,8 %) qui ont été le moteur de la croissance du tourisme international ces dernières années. Cette tendance reflète le fléchissement enregistré au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ainsi qu’un léger ralentissement de la croissance de certaines destinations asiatiques après une année 2010 très forte.

« La croissance soutenue de la demande de tourisme dans une période aussi délicate est très significative pour le secteur et renforce notre détermination à considérer le tourisme comme une priorité dans les politiques nationales. Le tourisme peut jouer un rôle essentiel en termes de croissance et de développement économiques, particulièrement à un moment où de nombreuses économies, principalement en Europe et en Amérique du Nord, luttent pour la reprise et la création d’emplois », a dit M. Taleb Rifai, Secrétaire général de l’OMT.

Toutes les (sous-)régions dans le monde ont montré des tendances positives, à l’exception du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Les résultats ont été meilleurs que prévus en Europe (+ 6 %), stimulés par la reprise en Europe du Nord (+ 7 %) et en Europe centrale et orientale (+ 9 %), et par la redistribution temporaire des départs vers les destinations d’Europe méditerranéenne et méridionale (+ 7 %) en raison des développements en l’Afrique du Nord (- 13 %) et au Moyen-Orient (- 11 %). L’Afrique subsaharienne (+ 9 %) continue d’enregistrer des résultats solides.

Les Amériques (+ 6 %) se situent légèrement au-dessus de la moyenne mondiale, avec des résultats remarquablement forts pour l’Amérique du Sud (+ 15 %). L’Asie et le Pacifique ont crû à un rythme relativement plus lent de 5 % mais qui fait plus que consolider sa croissance exceptionnelle de 13 % en 2010.

Les résultats des derniers mois montrent que les destinations comme l’Égypte, la Tunisie et le Japon connaissent une reprise certaine de la demande. « Nous sommes très encouragés en voyant la reprise de la demande pour ces destinations touristiques importantes et nous demandons instamment de poursuivre le soutien apporté à ces pays qui sont aujourd’hui tout à fait prêts à recevoir des voyageurs du monde entier », a ajouté M. Rifai.

Croissance continue et incertitude grandissante

Jusqu’à présent, la croissance des arrivées des touristes internationaux est très conforme aux prévisions initiales émises par l’OMT au début de 2011, qui étaient de 4 à 5 % pour toute l’année 2011, soit un taux légèrement supérieur au taux moyen à long terme de 4 %.

Comme les recettes du tourisme international ont été plus affectées par la crise de 2008-2009 et qu’elles reprennent plus lentement que les arrivées en 2010, cette année devrait également être marquée par la consolidation de leur amélioration.

Après le premier semestre encourageant de 2011, la croissance pour le reste de l’année devrait fléchir quelque peu, ces derniers mois ayant suscité une incertitude croissante gênant le climat des affaires et la confiance des consommateurs.

« Nous devons rester prudents dans la mesure où l’économie mondiale montre des signes de volatilité croissante », a dit M. Rifai. « De nombreuses économies avancées sont encore exposées aux risques d’une croissance faible, de problèmes budgétaires et de la persistance d’un chômage élevé. En même temps des signes de surchauffe apparaissent dans certaines économies émergentes. Restaurer une croissance économique soutenue et équilibrée reste une tâche majeure ».

Note aux rédactions :

Après la baisse enregistrée en 2009, une des années les plus difficiles pour le tourisme international depuis des décennies, le secteur a fortement rebondi en 2010. Les arrivées de touristes internationaux ont progressé de 6,6 % pour atteindre 940 millions et les recettes du tourisme international ont augmenté de  4,7 % en termes réels pour atteindre 919 milliards de dollars des É-U (693 milliards d’euros).

Lien utiles :

Extrait de la mise à jour intermédiaire du Baromètre OMT du tourisme mondial (WTO World Tourism Barometer)

Note : UNWTO World Tourism Barometer est une publication régulière de l’OMT visant à suivre l’évolution à court terme du tourisme et à apporter au secteur des informations pertinentes et actualisées. Une analyse complète des tendances du tourisme international sera incluse dans la prochaine version complète du Baromètre prévue pour octobre 2011.

Les faits saillants OMT du tourisme (UNWTO Tourism Highlights) présentent les chiffres clés et les tendances du tourisme international en 2010. Cette présentation peut être téléchargée gratuitement à l’adresse

 

Personne sà contacter :

Administrateur chargé des  médias  Marcelo Risi

Tél : (+34) 91 567 81 60

 

Programme de communication de l’OMT

Tél : +34 91-567-8100

Fax: +34 91-567-8218

 

 

Insert a video?: 
No