UNWTO News 73

Release Date: 
23 Mar 18

Berlin (Allemagne), le 6 mars 2018 – Le secteur du tourisme a un rôle à jouer dans le développement durable et la responsabilité d’y contribuer à l’échelle mondiale : tel a été le message central du Secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), Zurab Pololikashvili, lors de l’ouverture de l’édition 2018 du salon professionnel du voyage ITB de Berlin. S’exprimant en présence de la Chancelière allemande, Angela Merkel, de ministres du tourisme du monde entier et des dirigeants du secteur, M. Pololikashvili a souligné que le tourisme doit non seulement consolider ses niveaux actuels de croissance, mais aussi les améliorer qualitativement.

Madrid (Espagne), le 16 mars 2018 – Le tourisme au service de la compréhension mutuelle et du développement durable est au cœur du projet universitaire international « La valeur des droits de l’homme sur le chemin de Saint-Jacques : renforcer le pouvoir du tourisme de favoriser le dialogue interculturel et la réalisation des objectifs de développement durable ». Pendant cinq jours, des étudiants de différentes disciplines, originaires d’une vingtaine d’universités de 13 pays, vont parcourir 100 km en empruntant différentes voies du chemin de Saint-Jacques et mettre en pratique les principes du tourisme durable qu’ils auront analysés au préalable.

Berlin (Allemagne), le 9 mars 2018 – La réunion de travail des ministres africains convoquée par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) lors de l’édition de cette année du salon international du tourisme de Berlin (ITB), le 8 mars, a décidé d’aller de l’avant en ce qui concerne le nouveau programme d’action de l’OMT pour l’Afrique, structuré en dix points. Le document final sera adopté lors de la réunion de la Commission de l’OMT pour l’Afrique qui se tiendra au Nigéria en juin 2018.

« Mobiliser les médias et rendre hommage au travail de journalistes couvrant la vie sauvage et le tourisme durable » : tel est l’objectif ultime du prix des médias annoncé par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) par occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage célébrée le 3 mars. L’initiative OMT/Chimelong vise à faire mieux connaître la valeur du tourisme aux fins de la conservation des espèces sauvages, y compris par des formations destinées aux administrations du tourisme et aux médias sur ce thème.

Bruxelles (Belgique), le 28 février 2018 – La promotion du tourisme durable dans toute l’Europe constitue l’élément central de l’accord signé aujourd’hui entre l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et le Parlement européen. Au cours de sa première visite officielle à Bruxelles les 27 et 28 février, le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, a rencontré le Président du Parlement européen, Antonio Tajani, la Commissaire européenne au marché intérieur, à l’industrie, à l’entrepreneuriat et aux PME, Elżbieta Bieńkowska, ainsi que le Vice-Président de la Commission des transports et du tourisme et responsable du Groupe de travail sur le tourisme, Istvan Ujhelyi et les représentants du Manifeste européen du tourisme. S’exprimant devant le Groupe de travail sur le tourisme du Parlement européen, M. Pololikashvili a insisté sur la nécessité de renforcer l’intégration, la connectivité et la technologie pour maximiser la contribution du tourisme à la création d’emplois et à la croissance dans l’Union européenne (UE).

Ces dix dernières années, l’OMT a exécuté différentes activités au titre d’un projet à Inhambane (Mozambique) dans le cadre de l’initiative ST-EP. Le projet était destiné à accroître les retombées économiques locales du tourisme grâce à la mise en valeur des ressources humaines et au développement des PME. L’une des grandes réalisations du projet a été la constitution d’une plateforme multipartite rassemblant des voyagistes, des hôtels et des restaurants pour les questions de marketing, défi majeur pour la destination. Les entreprises touristiques peuvent de la sorte participer collectivement aux salons internationaux du tourisme et promouvoir, par des actions communes, la destination auprès des marchés lointains. Le projet montre que la mise en valeur des ressources humaines peut aider à créer de nouvelles possibilités d’emploi, mais aussi à créer des emplois plus stables et mieux rémunérés.

Ce rapport donne un aperçu des grandes caractéristiques du marché du tourisme émetteur chinois : politiques, démographie, évolution socioéconomique, rayon d’action et tendances du marché. On y trouve des études de cas portant sur sept destinations d’Asie-Pacifique et trois d’Europe et des Amériques ayant développé avec succès le marché du tourisme chinois. Ces études sont axées, entre autres, sur les questions de développement des produits, de segmentation du marché, d’analyse de l’offre et de la demande et, plus important encore, de marketing et de promotion. Le rapport met en outre spécialement l’accent sur les touristes de la génération du Millénaire, qui tiennent une place prépondérante parmi les touristes chinois à l’étranger.

Depuis un décret présidentiel de mars 2016 dispensant de visa les ressortissants de 169 pays, l’Indonésie a fait beaucoup progresser sa politique de facilitation des formalités de visa. L’orientation prise vise à accroître le nombre de touristes internationaux pour le faire passer à 20 millions en 2019, générer 24 milliards d’USD et faire du tourisme le premier secteur d’exportation de l’Indonésie. Ce changement du régime de visas du gouvernement a été motivé principalement par les résultats d’une étude conjointe de l’OMT et du WTTC menée en 2012. L’étude concluait que les changements d’orientation allant dans le sens d’une facilitation des formalités de visa se traduisaient par une croissance des arrivées de touristes comprise entre 5 % et 25 % par an en moyenne sur une période de trois ans. En complément de cette étude, l’OMT a effectué pour l’Indonésie une analyse de la première année d’application de la politique indonésienne de dispense de visa. Le rapport a mis en évidence les effets très positifs de cette politique sur le tourisme en Indonésie, où l’on a assisté à une augmentation considérable de la demande.