UNWTO News 66

Release Date: 
24 Août 17

Dans le cadre de l’Année internationale du tourisme durable pour l’environnement, 2017, l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) lance une campagne à l’intention des consommateurs, qui vise à leur faire comprendre la valeur et la contribution d’un tourisme durable pour l’environnement. La campagne « Voyage.Apprécie.Respecte » entend inspirer les touristes pour que le secteur soit moteur de changements positifs.

Ces derniers mois, dans le monde entier, les médias nous alertent sur ce qu’il est convenu d’appeler la « tourismophobie » et nous abreuvent d’images de citoyens protestant contre l’« invasion des touristes » et l’expulsion des habitants par les entreprises touristiques.

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT), Hilton et la Confédération mondiale du voyage éducatif, de jeunes et d’étudiants (WYSE) vont œuvrer de concert en prévision de la Journée internationale de la jeunesse lors de l’Assemblée générale de la jeunesse qui se tiendra au siège de l’ONU, en vue de souligner à quel point le tourisme peut donner aux jeunes des moyens d’agir.

Cette année, la Journée mondiale du tourisme, célébrée le 27 septembre, sera centrée sur le thème « Tourisme durable – un outil au service du développement ». Coïncidant avec l’Année internationale du tourisme durable pour le développement de 2017, cette Journée sera consacrée à l’étude de la contribution du tourisme à la réalisation des objectifs du développement durable (ODD).

Le Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE, qui réunit trente des principaux pays donateurs, a ajouté l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) à la liste des Organisations internationales éligibles à l’AOD.

Compte tenu de la croissance rapide du tourisme en Afrique occidentale et centrale, le secteur est devenu un pilier important pour les économies locales de bon nombre de destinations dans la région. Étant donné que la faune sauvage est l’une des principales attractions du tourisme en Afrique, il est essentiel de protéger la riche biodiversité de la région. L’OMT, avec le soutien de Chimelong, a lancé un programme de renforcement de capacités en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale, auquel participent cinq pays. Le lancement du programme a eu lieu au Gabon, au Bénin et au Niger. 

Cette formation a reçu le soutien du Ministère de la promotion des investissements privés, de commerce, du tourisme et de l’industrie du Gabon, du Ministère du tourisme et de l’artisanat du Niger et du Ministère du tourisme et de la culture du Bénin, ce qui confirme l’importance accordée par ces pays à la contribution du tourisme pour le développement socioéconomique et à la protection de la biodiversité.

Les prochains séminaires de formation se tiendront en République de Guinée et en République démocratique du Congo en octobre 2017.

Les faits saillant du tourisme compilés par l’OMT présentent un bref aperçu du tourisme international dans le monde à partir des résultats enregistrés pour l’année 2016. Le document comprend :

  • Les tendances clés du tourisme international en 2016
  • Les résultats par (sous)région et pays de destination
  • Le palmarès des principales destinations touristiques dans le monde
  • Le tourisme émetteur par région et les plus grands pays dépensiers
  • Les prévisions à long terme : Tourisme à l’horizon 2030

Le projet « Pour une meilleure connaissance du tourisme européen » est un projet commun mené par l’OMT et la direction générale du marché intérieur, de l’industrie, de l’entrepreneuriat et des PME de la Commission européenne. Il a pour finalité d’améliorer la connaissance, sous l’angle socioéconomique, du secteur du tourisme, de permettre une meilleure compréhension du tourisme européen ainsi que de contribuer à la croissance économique et à la création d’emploi et, partant, à la compétitivité du secteur en Europe. Dans le cadre de ce projet, l’OMT met en œuvre actuellement l’Initiative OMT/UE de développement touristique le long de la partie occidentale de la Route de la soie, projet ambitieux qui vise à revitaliser le patrimoine de la Route de la soie au sein de la région européenne.

Avec le soutien des États membres de l’OMT, d’institutions universitaires et de plusieurs parties prenantes du secteur privé, des progrès significatifs ont été réalisés pour placer la Route de la soie sur la carte du tourisme européen. Le projet comprend des travaux de recherche sur le potentiel touristique de la partie occidentale de la Route de la soie (voir résumé analytique) et deux ateliers de formation – le premier tenu à Alexandroúpolis (Grèce) en avril 2017, et le deuxième à Sofia (Bulgarie) en juin 2017. Le projet a connu des avancées telles que la création d’un groupe de travail sur la partie occidentale de la Route de la soie, plateforme collaborative chargée de la viabilité à long terme du projet, et la mise au point d’outils de promotion de la partie occidentale de la Route de la soie, y compris la carte interactive du patrimoine de la partie occidentale de la Route de la soie, où les partenaires de la région sont en mesure de publier des informations concernant des événements, des sites et des données sur le patrimoine européen lié à la Route de la soie. En outre, au cours du deuxième atelier, huit universités de sept pays, (Espagne, Grèce, France, Iraq, Italie, Russie et Serbie) ont convenu de constituer un groupe de recherche sur la partie occidentale de la Route de la soie. Sous la coordination du Programme de l’OMT sur la Route de la soie, le Groupe de recherche académique sur la partie occidentale de la Route de la soie apportera son soutien à l’élaboration d’initiatives touristiques au moyen de travaux de recherche communs et du recours au renseignement touristique.

En parallèle, dans ce qui constitue une nouvelle reconnaissance de la valeur de l’Initiative de développement du tourisme le long de la partie occidentale de la Route de la soie, l’université Aristote de Thessalonique a établi le Centre européen interdisciplinaire de tourisme sur la Route de la soie. Ce centre, qui est une initiative de l’université Aristote, a reçu un fort soutien du Ministère grec du tourisme et du Programme de l’OMT sur la Route de la soie ; il donnera son appui aux travaux réalisés par le Groupe de recherche sur la partie occidentale de la Route de la soie, tout en servant de pôle pour les projets de recherche communs centrés sur l’amélioration du potentiel touristique le long de la partie occidentale de la Route de la soie.

Photographies du Programme Route de la soie de l’OMT